18 août 2015

"Il faut sauver Zoé" d'Alyson Noël


***
Alyson Noël 

Michel Laffon Poche

6,60 euros

297 pages

Contemporain/Jeunesse

***
« Ma sœur était le genre de personne pour qui les nuages s’écartent et sur qui le soleil brille en permanence. Alors forcément, vivre à ses côtés, c’était risquer de rester dans l’ombre. »

Écho a connu des jours meilleurs. Ses parents l’ignorent, trop occupés à sombrer dans la dépression, ses amies d’enfance se détournent d’elle, et son entrée au lycée n’annonce aucune embellie.

Mais comment parvenir à exister alors que le souvenir de sa sœur, Zoé, assassinée un an plus tôt, continue de la hanter ?

Quand elle met la main sur le journal intime de sa sœur elle découvre, au fil des pages, les secrets que cette dernière a toujours voulu cacher. Et, entre les lignes, le seul moyen pour Écho de se reconstruire…

***

Bonjour à tous !

Je vous retrouve aujourd'hui pour la chronique du roman d'Alyson Noël, "Il faut sauver Zoé", lecture que je n'ai pas vraiment apprécié et que je vous conseillerai pas vraiment. 

Pour commencer, ce livre m'attirais car je le voyais partout et le pitch de départ m’intéressait. Je pensais qu'il serait dans la même veine que "Le ciel est partout" ou "Love Letters To The Dead"(envoie un cœur par commentaire si tu as adoré ce livre ^^) mais en fait... pas du tout :( 

Ce livre manquait cruellement de subtilités... Le thème du deuil était mal exploité selon moi, il n'y avait aucune poésie, aucun relief... 
Les personnages étaient terriblement fades, comme Echo... qui ne me faisait ni chaud ni froid. Je ne me suis pas du tout attachée à elle, mais elle n'était pas détestable.
Par contre, si il y a un protagoniste qui m'a énervée au plus point c'est bien Zoé. Dieu, qu'elle était stupide !En plus, de cela, elle était superficielle, mais à un point inimaginable... Voyez vous-même : elle rêve de devenir mannequin, collectionne les garçons, est infidèle, se drogue, boit, fume, sort la nuit par la fenêtre de sa chambre, prend rendez-vous avec un inconnu soit-disant "photographe" sans se soucier de qui il est ... Je suis désolée pour celles qui ont au moins deux choses en commun avec elle, je ne vous juge pas, mais là, elle accumule tout ça ! Il lui manque quelques neurones à la Zoé !


En plus, de cet horrible personnage qui m'a donné envie de me taper la tête contre le mur, je n'ai ressentie aucune émotion. Je ne sais pas moi, ne serait-que de la compassion pour Echo qui a perdu sa sœur ou de la tristesse... Ba non, rien. Trou noir. Bon, pour l'émotion, on repassera. 

Heureusement, j'ai trouvé quelques points positifs à ce livre ! Oui, oui !!!

Tout d'abord, comme je suis une gentille lectrice très curieuse, j'ai voulu finir le livre et je l'avoue, j'étais quand même prise dans l'action, parce que je voulais vraiment connaître les secrets de Zoé. De plus, ce livre n'était pas aussi détestable que je vous l'ai fait croire jusque là (bon, ok, Zoé est vraiment pénible !). Les pages se tournent toutes seules, et ce, grâce à une écriture simple et fluide. Du coup, la lecture se fait rapide. 

Un autre point que j'ai trouvé intéressant est l'alternance de narration entre Zoé et Echo. On passe du journal intime à la nouvelle vie d'Echo. J'ai trouvé ça ingénieux de la part de l'auteure, cela a permit de ne pas tomber dans une lecture trop classique et ennuyeuse. 
Et ce n'est pas tout ! Alyson Noël a réussit à attiser ma curiosité grâce à un (!) personnage : Marc. Ce dernier m'a bien plu car il était très mystérieux, et on ne connait pas tout de suite son histoire avec Zoé mais également son histoire personnelle. Grâce au journal intime de celle-ci, on connait la vie de Marc, du coup, on se sent très proche de lui. 

Au final, j'ai été déçue car ce livre traite d'un sujet qui a été vu des milliards de fois et qui n'a pas su innover. De plus, il n'était pas touchant et les personnages étaient plats et Zoé était tout simplement bête. Par contre, on va de révélations en révélations, et ça, ça m'a bien plu. 
Si vous souhaitez lire un livre sur le même thème, je vous conseille "Le ciel est partout" de Jandy Nelson ou "Love Letters To The Dead" d'Ava Dellaira, qui sont deux livres tout simplement magnifiques ( des bijoux littéraires selon moi). 



***
TRAILER :


***

J'espère que cette chronique vous aura plu, moi je vous dis à bientôt pour un nouvel article ;) 
N'hésitez pas à commenter/partager !

Je vous embrasse, 

*  Enjoy  *


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Deviens acteur du blog en postant ton commentaire !

Moment de partage summer 2016 🌴🌵🌸🌞

Hello tout le monde !  J'espère que vous allez tous très bien et que vous profitez bien de vos vacances ! Eh oui, la rentrée app...